Archiv für März 2015

Tandem Berlin-Paris 2015/ HU – Paris 3 Sorbonne / OFAJ / 1er mars 2015

Dimanche 1er mars 2015
Bonjour!
Pluie sur Berlin? Peu importe puisque nous avions rendez-vous à 13h30 à l’aéroport Tegel afin de prendre l’avion pour Paris. Après un vol sans incidents, nous étions satisfaits de constater que les services techniques avaient réussi à remettre les tapis à bagages en service. En tandems les étudiant(e)s  ont pris le RER pour Paris ou ont retrouvé les parents  qui étaient venus à l’aéroport.
Nous attendons les premières impressions des Berlinois(e)s plongé(e)s dans la vie parisienne avec impatience.
À demain,
Muriel Dungern

Tandem Berlin-Paris 2015/ HU – Paris 3 Sorbonne / OFAJ / 28 février 2015

Samedi 28 février 2015
Bonjour!
Après une journée de repos pour certains ou d’activités intenses à travers Berlin pour les autres, nous nous sommes retrouvés à 18 heures pour dîner ensemble dans un petit restaurant singapourien Oranienburger Straße. La nourriture était bonne et copieuse, l’atmosphère très détendue, – chaque petit groupe rapportant aux autres ce qu’il avait vécu depuis la veille.
Un peu avant 20 heures, changement de lieu: en effet, nous avions des places de théâtre au Berliner Ensemble. Brecht était au rendez-vous avec „Es wechseln die Zeiten“. Même si les étudiantes de Paris n’ont pas complèment compris tous les textes, mélodies, chants et jeu des acteurs et actrices, ont su séduire.
À demain,
Muriel Dungern

Tandem Berlin-Paris 2015/ HU – Paris 3 Sorbonne / OFAJ / 27 février 2015

Vendredi 27 février,
Guten Tag!
Heute war so zu sagen der Berliner Tag (also auf Deutsch), da wir uns mit der Geschichte der BRD und der DDR sowie mit dem Aufbau und Fall der Berliner Mauer beschäftigt haben. Im Besucherzentrum der Gedenkstätte Berliner Mauer trafen wir uns mit dem DDR-Bürgerrechtlers und Journalist Peter Grimm. Auf sehr beeindruckender Weise erzählte er, wie er langsam zu Rebell und DDR Regimegegner wurde und von den Konsequenzen seiner kritischen Haltung. So wurde er 9 Tage vor der Abiturprüfung relegiert und musste sehr schnell einen Job finden, denn sogennante  Asoziale wurden damals mit dem Gefängnis bestraft. Ab dem Moment hatte er das Gefühl, dass er sich nicht mehr so sehr vertecken musste. …weiterlesen »